Oct. 28th, 2011

damnfinecoffee: (Coop & Harry Donuts)
Je suis l'heureuse détentrice d'un code d'invitation à Dreamwidth. Si ça intéresse quelqu'un... Un petit message ou un petit commentaire et je vous envoie ça.

Hang loose, howies !


Inspired.

Oct. 28th, 2011 04:12 pm
damnfinecoffee: (Annie)
Ces jours-ci, j'écris. Beaucoup.

Je suis en plein dans une de ces magnifiques périodes où l'inspiration coule à flots, où on remplit dix pages Word par jour sans presque jamais effacer ce qu'on vient de taper, où on a la tête qui explose tellement les idées s'y bousculent. C'est génial.

Alors je ne fais quasiment que ça de mes journées, travailler sur ma fanfiction en cours. L'inconvénient, c'est que j'ai à peine le temps de dessiner, de bosser, de faire autre chose - mais tant que l'inspiration est là, il faut absolument la saisir. Tous les auteurs savent qu'elle risque de repartir aussi vite qu'elle est venue, et qu'après il ne reste plus qu'à gribouiller quelques malheureuses lignes de texte peu convaincant en attendant qu'ell veuille bien pointer à nouveau le bout de son nez.

Je passe donc le plus clair de mon temps en compagnie de Dale Cooper et d'Albert Rosenfield (et il y a pire, comme compagnie, non ?), quelque part entre un hôpital et un appartement de Pittsburgh, à noircir des pages et de pages de Near The Edge Of Night. Je ne sais pas encore exactement quelle longueur aura la fiction terminée - comme d'habitude, j'écris au feeling, sans nécessairement savoir où je vais (je connais la trame narrative, bien sûr, mais j'ignore encore où je m'arrêterai). L'histoire comporte actuellement 14 chapitres et un peu plus de 31 000 mots, et je pense qu'il y a dans mon petit cerveau encore bien de quoi rédiger 6 ou 7 chapitres.

C'est toujours très bizarre d'arriver à la fin d'une fiction longue, sur laquelle on a passé des mois, voire des années dans certains cas. On s'est tellement attachés aux personnages et à leur histoire qu'on n'arrive pas à décrocher. C'est pour ça que je préfère ne pas penser à la fin pour l'instant, seulement à la suite. Et quand je mettrai enfin le point final à Near The Edge Of Night, je pense que j’enchaînerai directement sur l'écriture de quelques one-shots sur Twin Peaks (ou peut-être même une nouvelle fiction multi-chapitres, qui sait ?) parce que je n'en ai pas encore fini avec Coop. Comme tous les personnages que j'adore, il est un vrai plaisir à écrire.

Je crois que je vais bientôt commencer à poster NTEON ici. J'hésitais un peu, histoire de ne pas trop disperser la fic sur une multitude de sites, mais finalement je pense que je posterai quand même mes travaux ici. Enfin, ceux qui concernent Twin Peaks, j'entends. Si vous voulez lire la totalité de mes palpitantes histoires, je vous suggère mon site personnel : Coffee & Cherry Pie.

La prochaine fois, je vous parlerai encore fanfiction, mais pas les miennes, cette fois-ci.

See you, fellows ! ♥